Actualités de Lyon 7ème

Assemblée Générale 2021

Pavillons -100 stationnements

La gazette n°10

Cliquez pour voir nos les événements récents ou les événements prochains.

Evénements prochains

L’Assemblée Générale le 13 Octobre 2021

Nous tiendrons notre AG 2021, en présentiel, malgré la menace du COVID en étant aimablement reçus dans les locaux du foyer APF France handicap, 136 Boulevard Yves Farges, le Mercredi 13 octobre 2021 à 18h, pour les inscriptions.

  • 18h00 : Enregistrement des adhérents et renouvèlement de cotisations.
  • 18h30 : Bienvenue du Président par intérim et rappel du rôle du CIL.
  • 18h35 : L’activité en 2020.
  • 18h45 : La participation aux activités de l’UCIL.
  • 19h00 : Le rapport financier 2020.
  • 19h10 : Assemblée Générale Extraordinaire pour modification des statuts.
  • 19h20 : L’élection de remplaçants au Conseil d’administration.
  • 19h30 : Le rôle du Président par intérim.
    Les manifestations 2021, l’enquête sur les propositions d’habitants,
    les nombreux projets qui vont impacter la qualité de vie dans le 7ème.
    Comment les intégrer dans la communication ?
    20h00 : La commission pour l’évolution de la communication.
  • 20h10 : La parole aux adhérents.
  • 20h30 : Fin.

Nous attendons tous nos adhérents actuels, passés et futurs.
Pour votre protection à tous, le passe sanitaire sera contrôlé à l’entrée et le masque conservé pendant la réunion.

Le lieu de réunion (photo R. Joumard)

Le variant delta toujours à craindre

Près de 60% de la population a eu une première dose en début d’été 2021. Néanmoins, l’épidémie reprend à cause du variant indien 2 fois plus contagieux que le virus de l »année précédente. La meilleure défense reste quand même la vaccination qui évite au moins par 10 le risque de contaminations et surtout qui diminue le « portage nasopharyngé » autrement dit la probabilité de contaminer les autres. Autrement dit, une personne vaccinée a une probabilité de l’ordre de 100 fois moins élevée d’en contaminer une autre qui est vaccinée que si ni l’une ni l’autre ne l’était.
C’est pourquoi, notre liberté de vivre dans la tranquillité, impose le passe sanitaire.
Et nous le contrôlons donc en entrée de nos réunions.

Néanmoins, en attendant l’immunité collective, le port du masque reste fortement conseillé, selon les lieux, obligatoire à l’extérieur et devient obligatoire lors des réunions et rassemblements en espace intérieur, dans les lieux recevant du public

Si vous êtes intéressés par une variante de masque plus économique et plus efficace que le masque classique, qui vous protège aussi des microparticules de pollution et des pollens allergisants, cliquez sur ce lien. Et dans tous les cas, merci éviter de vous en débarrasser en les jetant dans la rue.

Bientôt une autoroute cyclable Nord Sud

Un REV ! (le Réseau Express Vélo).
Il s’agit d’un réseau de vraies pistes cyclables, un peu plus large, censé être continue.
La première est censée traverser le 7ème, reliant Meyzieu à Feyzin.
Rappelons qu’il en existe déjà une, ininterrompue, de Miribel (ou du Grand Large) à Gerland, passant le long du Rhône, la meilleure de Lyon sans doute. Mais, administrativement, il s’agit d’une « voie verte », ce qui explique l’absence de signalisation et pourquoi les piétons sont autorisés à flâner sur la voie cyclable (ce qu’il font largement, surtout le dimanche) et les cyclistes à rouler sur la chaussée piétonne. Est-ce pour cela qu’elle est très mal éclairée (ou même pas du tout le long de la piscine) et donc dangereuse le soir. Plutôt que d’apporter quelques améliorations à l’existant, le choix est de doubler cette voie verte par une piste en haut des quais et de la prolonger jusqu’à Saint-Fons.

Qu’en penser ? En fait le diable se cache dans les détails, surtout pour la circulation cycliste.
Par exemple :

  • Comment la piste express pourra t-elle traverser des carrefours dangereux, comme le pont Galliéni et surtout le pont Pasteur (et le futur pont des Girondins) ou évitera-t-elle de les traverser, comme la voie verte actuelle ?
  • Y aura t-il un débouché de ce tronçon de via-Rhona après St Fons ?
  • Comment cohabitera-t-elle avec la voie de bus actuelle, en évitant d’être interrompue à chaque arrêt, comme le couloir cyclable actuel ?
  • Comment franchira-t-elle les rétrécissements au sud de l’avenue Leclerc ?
  • Que deviendront les poteaux électriques plantés au mieux de la voie cyclable actuelle, avenue Tony Garnier.

Nous attendons des réponses à ces questions pour le mois de Septembre.

Evenements récents :

Au Forum des  Associations

Le CIL a participé au Forum des Association le Samedi 4 Septembre 2021 de 10h à 16h30. Nous disposions d’une tente, car l’association qui occupait conjointement la notre ne s’est pas présentée, ce qui nous a évité de partager une petite grille, pour accrocher nos affiches.

Nous avons pu :

  • distribuer notre gazette,
  • présenter le CIL aux visiteurs, en espérant ainsi accroître les adhésions,
  • en renouveler,
  • recueillir de nombreuses propositions pour améliorer la qualité de vie dans le 7ème,
  • rencontrer les maires du 7ème (Madame Fanny Dubot) et de Lyon (Gregory Doucet), ce qui nous a permis de les sensibiliser sur vos demandes en matière de tranquillité publique et concernant l’occupation des trottoirs avenue Jean-Jaurès, sous la gare,
  • rencontrer les députés du 7ème, Thomas Rudigoz et Jean Louis Tourraine, et leur parler de la disparition du CICA, dispositif légal et obligatoire de la démocratie participative.

Il n’y avait jamais eu autant d’associations, mais malgré le beau temps, il n’ y avait pas foule devant les stands de notre allée, contrairement à d’autres années ou d’autres lieux.

Il importe d’en trouver des raisons possibles :

  • la date a été avancée du 2ème dimanche de septembre au premier samedi,
  • il faisait très chaud et la place d’armes est dénuée d’arbres,
  • les allées étaient trop larges,
  • le parc Blandan est décentré par rapport au 7ème,
  • il est mal desservi par les transports collectifs,
  • le parking est complet pour les visiteurs.

La place Jean Macé ou le même le Parc de Gerland n’ont pas ces inconvénients, pour ce genre de manifestation.

Soirée festive le 8 Juillet 2021

à la Halle des Girondins de 16 à 22h.

La municipalité avait organisé une fête avec participation des associations dans le champ encore constructible de la ZAC des Girondins, autrefois appelé « champ fleuri ». Une halle a été conservée au milieu du champ. L’entrée se fait depuis la rue Crépet, près de l’immeuble en réhabilitation, portant le nom Jules Weitz, fondateur en 1890 des anciennes usines du même nom.

Nous y avons présenté l’évolution de Gerland d’hier à demain.

Nous y avons aussi recueilli, comme nous le faisons régulièrement les propositions de nos visiteurs pour améliorer la qualité de vie dans le 7ème (et là plus particulièrement à Gerland). Nous avons noté l’alerte d’enseignants dont les classes sont trop saturées pour pouvoir accueillir les enfants des nouveaux habitants.

Nous y avons aussi montré l’ambroisie à feuille d’armoise, plante envahissante, implantée en Rhône Alpes depuis 1860, qui s’y développe de plus en plus, car elle est hélas des plus allergènes à partir de fin juillet.

Les clips du CIL

Cliquez pour voir le clip de présentation du CIL : https://youtu.be/TkGltHXp97g
et le clip d’annonce de la ZFE

Merci à tous les adhérents qui nous permettre de poursuivre nos actions.

Demandes pour plus de « tranquillité publique »

Manque de sécurité sur la Place Gabriel Péri

Le CIL a assisté à tous les ateliers consacrés à la place Gabriel Péri qui se sont échelonnés de février à mai, et nous n’avons pas manqué de nous exprimer lors de la réunion de restitution du 30 Juin.
Prenez connaissance de:
  • l’article du Progrès résumant cette réunion où de nombreux résidents y participaient.
  • la préférence des résidents: une place tranquille ;
  • 14 actions proposées issues des ateliers ;

Ces actions pourront-elles être mises en œuvre avec une place toujours livrée aux commerces illégaux, de la drogue notamment et aux bagarres ? Telle est la question que le CIL a posée.

Le CIL Gerland-Guillotière-Jean Macé s’est associé aux Riverains de la Guillotière qui a transmis par le collectif « La Guillotière en colère » un courrier aux élus et à la préfecture pour soulever le problème d’insécurité qui mine certains quartiers de Lyon et d’autres villes de la Métropole.

Tout doit être mis en œuvre maintenant pour assurer la sérénité et la tranquillité de la population. Ces incivilités, dont le CIL a maintes fois alerté la précédente municipalité, doivent cesser avant qu’un point de non retour se traduise par des troubles de plus en plus irréversibles.
Pour en savoir plus lisez notre page « Pour de Tranquillité« 

La suppression du CICA

Jusqu’en 2019, le CIL Gerland Guillotière Jean-Macé participait activement au Comité d’Initiative et de Consulation d’Arrondissement qui posait chaque trimestre des questions (ou faisait des propositions) aux élus en Conseil d’Arrondissement du 7ème, visant à obtenir des améliorations la vie des habitants (Voir aussi https://mairie7.lyon.fr/votre-mairie/vie-locale/le-comite-dinitiative-et-de-consultation-darrondissement). Chaque citoyen pouvait y assister librement. Malheureusement ce dispositif, légalement obligatoire, a été supprimé par la municipalité actuelle.

Depuis, la mairie a accepté de nous rencontrer tous les 2 mois. Mais ces réunions ont lieu en privé, sans public. La maire est accompagnée d’un adjoint spécialisée dans le thème abordé. Ainsi, nous avons traité des sujets de la pollution, de la tranquillité publique, de la mobilité (hors vélos). La prochaine réunion est prévue en Octobre, sur le sujet de la mobilité active et des Engins de Déplacement personnels. Ces réunions permettront-elles de faire évoluer les projets de la municipalité actuelle dans le sens des demandes des habitants, du CIL, qui les relaie ou de l’UCIL, qui réfléchit régulièrement à ces sujets ? Aujourd’hui, aucune de nos propositions n’a reçu d’écho favorable, hormis la suivante, concernant la pollution hivernale au microparticules.

Pour réduire la pollution due au chauffage au bois

La centrale collective de Surville fonctionne par pyrolyse du bois (et exceptionnellement au gaz). Depuis, dès que le vent faiblit, surtout la nuit, le taux de microparticules PM2,5, les plus fines et les plus dangereuses pour notre santé grimpe bien au delà du seuil recommandé par l’OMS de 20 microg/m3. Gerland est devenu le quartier le plus pollué de Lyon. Le taux est monté à 200, en janvier 2020, à 120 en novembre 2020 et il grimpe à nouveau très régulièrement en période froide, comme le montre le relevé que j’ai tiré ce matin de la base de données d’ATMO-AURA, qui enregistre les niveaux de polluants à Gerland, à la Mulatière, près de l’A7 et à Lyon centre. Les relevés des stations plus éloignées de Surville indiquent un taux plus faible.

Le CIL Gerland-Guillotière-Jean Macé, par l’intermédiaire du CICA, avait alerté la municipalité lors du Conseil d’arrondissement de 2019 sur la mauvaise qualité des filtres de la centrale.
Il a redemandé à la Métropole, à la Préfecture du Rhône et à la ville de Lyon que cette centrale passe au gaz dès qu’un dépassement de 20 microg/m3 dépasse la valeur OMS et que les filtres de la centrale soient remplacés par des filtres adaptés à réduire le taux de microparticules et plus performants, comme cela avait été fait avec succès sur l’incinérateur de Gerland. 

Suite à notre courrier, le Vice-Président de la Métropole, Philippe GUELPA BONARO, a informé le CIL que la chaufferie de Surville sera équipée d’ici 2022 d’un système de condensation thermodynamique des fumées censé diminuer la quantité de polluants rejetés dans l’atmosphère, tout en accroissant la quantité de chaleur produite. Espérons que ce dispositif suffira pour absorber les microparticules afin d’éviter d’accroître les excès de  microparticules constatés lors des épisode de pollution et dus au chauffage au bois.

Cliquer pour voir le compte rendu de cette réunion.