Où stationner près de la place des Pavillons

pendant et après les travaux de Fontenay ?

No parking, no business

Selon une étude de 2012 par la SERL, 72% des achats de Gerland se font hors du quartier. Comme le préconise les Plans (Schéma de Cohérence Territoriale notamment), pour des raisons écologiques, le Comité d’Intérêt Local Gerland Guillotière défend le commerce local, plutôt que les déplacements vers la banlieue, pour faire des courses.

Le parking (gratuit) de la rue Debourg était utilisé largement par les clients des commerces de la place des Pavillons, pour faire leurs courses, déjeuner, se faire coiffer. Il vient de disparaître définitivement. Le super marché Casino se déplacera sur cet emplacement et des logements à 50% sociaux seront construits. Le parking gratuit actuel n’existera plus pendant la durée de la construction (2 ans environ) et sera remplacé par un parking de taille équivalente (120 places).

Or deux questions essentielles pour les commerces locaux et les habitants clients se posent:
Pendant toute la durée des travaux, où stationnera t-on pour faire des courses ?
A terme, de quelle franchise de temps bénéficiera le parking de remplacement pour permettre aux clients de Casino et du quartier de faire leurs courses ?

Sur le premier point, apparemment rien n’a été prévu par la mairie.
Il ne faut donc pas s’étonner que les habitants et les commerçants qui n’avaient pas été consultés sur cette disparition de 100 places de stationnement pendant au moins 2 ans et qui ont appris le problème lors de la présentation  concernant les évolutions du quartier, assurée par la Mairie de Lyon et Loïc Graber, soient très inquiets à la fois de l’absence de solution provisoire et des incertitudes sur le coût du stationnement dans la solution définitive.

Rappelons que le CIL Gerland Guillotière réclame un bien plus grand parc relais (1000 places) près de la Station de Gerland qui permettrait d’éviter que les pendulaires, venant du Sud, rive Gauche et de l’Est, n’utilisent les places de stationnement du quartier pour prendre le métro, alors qu’aucun projet précis n’intègre cette amélioration indispensable, conforme aux prescriptions des Plans.
Nous sommes d’accord sur le fait qu’il faut éviter les voitures ventouses, mais en même temps, pour que les commerçants vivent et continuent d’exister localement, il conviendrait de permettre aux habitants (dont de plus en plus de personnes âgées) d’utiliser un véhicule pour revenir chargés de leurs courses.
La solution que nous réclamons est simple et peu coûteuse : un contrôle du stationnement (ticket ou zone bleue) avec une franchise si possible d’une heure et demi, place des Pavillons, rues Debourg et Mérieux, etc. Malheureusement, la ville de Lyon refuse, alors que cette solution instaurée par le maire d’Oullins Noël Buffet donne entière satisfaction par exemple Place de l’église.

A moins que soient créés provisoirement une centaine de places de parking de substitution dans le quartier, Gerland Commerces, en association avec  le CIL Gerland Guillotière a déposé une pétition auprès des commerçants du quartier des Pavillons pour demander cette franchise de temps.